Questions fréquentes - NotaStart
NotaStart - Comment choisir son notaire?

Comment choisir son notaire?

Tous les notaires ont la même compétence (famille, immobilier, fiscalité…) et le même tarif sur tout le territoire.

Le choix de votre notaire peut donc s’exercer en toute liberté même si son étude ne se trouve pas à proximité de votre domicile, du lieu où se situe le bien pour un achat immobilier ou du lieu du décès en cas de succession. Toutefois, il est préférable de choisir un notaire situé près de chez vous.

Par ailleurs, contrairement à une idée reçue, vous gardez toujours le libre choix de votre notaire quand bien même vos précédentes affaires (acquisition, contrat de mariage, donation) ont été effectuées par tel ou tel notaire. Votre "nouveau" notaire pourra demander l'acte dont il a besoin soit à son confrère soit, en cas de publication au fichier immobilier, au Service de la publicité foncière compétent.

Le choix de votre notaire est essentiel ! Il doit correspondre aux critères que vous aurez défini au préalable.

    Grâce aux filtres disponibles sur notre plateforme, vous pouvez affiner votre recherche à l'aide de critères pertinents :
  • la disponibilité: les notaires présents sur NotaStart ont la possibilité de se mettre "en disponibilité", vous pouvez ainsi rechercher le notaire autour de vous disponible le plus rapidement au regard de son agenda.
  • la proximité: le lieu d'exercice du notaire est important car vous aurez à vous déplacer pour divers rendez-vous. Ne négligez pas les transports en commun ou la proximité des parkings.
  • les domaines d'expertises: bien qu'il soit un généraliste du droit, le notaire conserve des domaines de prédilection dans sa pratique quotidienne. Pour des questions spécifiques, n'hésitez pas à rechercher un notaire qualifié ou bénéficiant d'un label d'excellence.
  • les langues pratiquées si vous n'êtes pas francophone.
  • l'accessibilité : la présence d'un ascenseur peut être importante pour vous (personnes âgées, handicapés…).

Consulter un notaire : est-ce payant?

Les notaires vous conseillent gratuitement !
Toutefois, en fonction de la complexité de la question et de son domaine juridique (principalement le droit des affaires), le notaire pourra établir, d'un commun accord avec vous, une convention d'honoraires libres

Quel est le domaine d'expertise adapté à mon cas ?

Comme vous le savez, les deux principaux domaines d'intervention du notaire sont l'immobilier et le droit de la famille.

Mais le notaire peut être amené à se spécialiser dans certaines disciplines juridiques afin d’assurer son devoir de conseil et de répondre à la diversité des situations familiales et patrimoniales des ménages et des entreprises.

Interlocuteur privilégié des particuliers, il est également conseil des entrepreneurs et des collectivités territoriales. Dès lors, selon votre profil et le type de dossier que vous lui soumettez, le notaire sera plus ou moins compétent.

  • Si vous êtes un particulier cherchant à vendre un bien immobilier : tournez-vous vers un notaire pratiquant la négociation immobilière.
  • Si vous êtes un chef d'entreprise souhaitant transmettre son patrimoine, adressez-vous à un notaire qualifié en transmission d'entreprise.
  • Si vous êtes à la recherche d'un montage juridique complexe aux fins d'optimisation fiscale, contactez un notaire qualifié en gestion de patrimoine.

Qu'est-ce qu'un notaire spécialisé?

Tout au long de leur formation et de leur carrière, les notaires développent des affinités plus ou moins avancées avec certains domaines d’intervention.

Face à la complexification croissante de la matière juridique, de plus en plus de notaires se spécialisent et développent des services consacrés.

Ainsi, le Conseil Supérieur du Notariat a développé des labels de spécialité dans divers domaines d'intervention :

  • Notaire conseil aux familles
  • Notaire conseil en gestion immobilière
  • Notaire juriste d’entreprise
  • Notaire conseil du monde rural
  • Notaire conseil des personnes publiques
  • Notaire conseil à l’international

Ces labels sont délivrés à condition de suivre différents modules de formation sanctionnés par un QCM. Le notaire labellisé peut ensuite faire mention de cette spécialisation auprès de sa clientèle et la pratiquer quotidiennement dans l'exercice de son activité. Il est soumis à une obligation de formation continue afin de pouvoir faire usage de son label année après année.

Pour vous, c'est un gage de compétence à ne pas négliger !